Via Alpina, l’envers du chemin

Via AlpinaLe projet

Cet été, seul et en autonomie partielle, Matthieu Chambaud va suivre l’itinéraire rouge de la Via Alpina pendant 4 mois et relier Trieste à Monaco en parcourant près de 2500 km à travers 8 pays. Son projet est aussi, à travers le tournage d’un documentaire, de promouvoir l’activité de randonnée en montagne et faire connaître les bienfaits qui lui sont reliés, favoriser un questionnement sur notre relation au temps, aux autres, aux choses matérielles et à notre place dans l’environnement. Car au-delà du défi physique, Matthieu insiste sur le fait que ce voyage est avant tout une marche au long cours en montagne et un temps de liberté pour entrevoir la vie d’une autre manière.

Matthieu Chambaud

Pourquoi je vous parle de Mathieu Chambaud et de son aventure ?

En fait, fin mars dernier, j’ai eu une commande pour un Sashado ultraléger (Gwastell, 90 g) et j’ai été curieuse de voir sur le titre de paiement en ligne “Via Alpina – l’envers du chemin”. Intriguée, j’ai cherché sur internet et suis tombée sur un article parlant de lui, puis sur une campagne de financement participatif sur Ulule ; campagne financée d’ailleurs à 117 % finalement. Son projet m’a paru très intéressant car plus que l’exploit sportif  que représente en lui-même ce projet, c’est toute une philosophie de voyage, un questionnement sur notre relation au temps, aux choses matérielles et à notre place dans l’environnement. Bref, quelque chose qui me parle.

J’ai contacté Matthieu pour savoir s’il emportait son Sashado pendant son voyage. Il m’a répondu très gentiment :

“Votre Sashado sera certainement d’une très grande aide. Je me souviens du ras le bol au bout de plusieurs jours ou plusieurs semaines de manger assis sans jamais pouvoir reposer mon dos ou d’avoir une vraie position pour manger… je me surprenais à apprécier les tables de pique-nique en bois dans des zones pourtant peu attirantes. Le Sashado va changer tout ça je l’espère.”

L’inventaire avant le départ

Matthieu va avoir à porter 11,7 kg de matériel de randonnée + 7,1 kg de matériel audiovisuel pour le tournage du documentaire. Avec l’eau et la nourriture, cela va faire entre 21 et 23 kg au quotidien sur le dos ! On voit là une partie du matériel de rando, dont notre petit Sashado et ses 90 gr, mais tout cela se fera bien lourd parfois certainement !

Via Alpina Matos2

Matthieu a pris la route fin mai. Il ne sera pas connecté pendant tout ce voyage à travers les Alpes. On peut suivre le parcours en “live” via une page Facebook Groupe public.

Et moi j’ai hâte de connaître le ressenti de Matthieu sur son utilisation de Sashado pendant ces 4 mois, mais aussi hâte de connaître l’envers du chemin de cette Via Alpina….

Si vous voulez en savoir plus, voyez son site

Via Alpina umplugged

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.